Organisation

Le Centre ne dispose pas encore d’organigramme formel. Il convient, toutefois, de noter que les missions assignées sont prises en charge à travers une organisation en pôles :

  • Un pôle administratif ;
  • Un pôle médicotechnique ;
  • Un pôle éducatif et professionnel.

Ce schéma organisationnel permet de conduire les activités suivant leur nature précise.

 

Ainsi le pôle administratif prend en charge le pilotage, la coordination et la gestion administrative et financière du Centre avec tous les services supports y afférents.

 

Le pôle médicotechnique regroupe toutes les spécialités médicales et constitue le cœur de métier originel du Centre. Il concentre en son sein les services de consultation générale, kinésithérapie, appareillage orthopédique, odontologie, pharmacie et infirmerie.

 

Le pôle éducatif et professionnel abrite les écoles maternelle et élémentaire. Il constitue le levier de prise en charge de la scolarité des enfants handicapés. Un personnel enseignant est mis à la disposition du Centre pour prendre en charge le volet enseignement apprentissage conformément au programme scolaire établi par l’Etat.

 

Le centre compte près de deux cent (200) pensionnaires répartis entre les deux écoles. Le tableau ci-dessous donne la situation complète des pensionnaires au titre des cinq dernières années scolaires. Les effectifs sont plus importants pour l’école élémentaire.

Evolution du budget du centre

Désignation2015%2016%2017%2018%TOTAL
Dépenses de personnel 110 393 00025,94111 118 00023,8595 323 00044,31122 564 00046,56439 398 000
Dépenses de fonctionnement65 175 64915,3269 779 55014,9869 790 00032,4465 662 00024,95270 407 199
Investissement249 980 27358,74285 004 81061,1750 000 00023,2475 000 00028,49659 985 083
TOTAL425 548 922100,0465 902 360100,0215 113 000100,0263 226 000100,001 369 790 282
Suivant la nature des dépenses, il est important de souligner que les dépenses de personnel connaissent une évolution notoire. A l’inverse, l’investissement connait un relâchement important même si en 2018, des efforts ont été consentis pour revoir à la hausse le montant alloué en 2017.